background img

Sports à pratiquer pour le confinement

Suite à la réunion Covid 19 qui s’est tenue le 17 avril 2020, voici les mesures qui seront mises en œuvre sur la procédure de déconfinement, sous la direction du ministère des Sports — Texte : Denis Masséglia, Président du CNOSF

1- Reprise du sport professionnel et de l’activité des athlètes de haut niveau :

À partir du 11 mai — proposition que les athlètes reprennent l’entraînement. Le MS proposera la mise en œuvre du plan de continuité sportive préparé pendant le confinement avec la possibilité pour les athlètes de rejoindre l’équipement sportif et de pratiquer dans un format encore à affiner. Personnes concernées : une liste ministérielle d’athlètes pourrait être autorisée à reprendre des activités sportives dans le cadre d’une liste d’équipements établie

A découvrir également : Comment et pourquoi prendre le yoga ?

2-Reprise du sport de plein air pour le grand public :

les Français devraient pouvoir « courir, marcher et rouler » à l’extérieur dans des conditions « normales » à partir du 11 mai

3-Sport pro :

Proposition de reprendre les compétitions à huis clos pour les ligues professionnelles jusqu’à la fin de la saison.

Lire également : Comment boeuf sa poitrine ?

4-Établissement d’une doctrine sanitaire et médicale :

Sur la base de ce qui sera proposé dans l’intergouvernemental et de ce qui sera travaillé par le réseau mis en place par le DS qui est le chef de file dans ce dossier. Plusieurs composants peuvent être proposés

o Bilans médicaux avant récupération obligatoire pour les athlètes. Sera offert par le réseau médical. En ce qui concerne les tests, la doctrine nationale s’appliquera. Des protocoles de récupération avec application de gestes sanitaires dans les modèles d’entraînement seront proposés.

o Doctrine de santé pour le retour à la pratique de haute intensité pour les SSN

o Doctrine médicale et sanitaire pour les Français qui reprendront une activité sportive

o Adaptation par discipline sportive des règles de santé

5- Reprise des activités associatives et fédérales

Compte tenu de la difficulté de reprendre le sport dans l’ensemble, proposition de structurer la reprise en 3 étapes :

1ère étape : du 11 mai au 15 juin :

Reprise des activités sportives uniquement pour les associations sportives souhaitant contribuer à la reprise de la réouverture des écoles (et donc pas en dehors de ce cadre scolaire). Concrètement, proposition que les associations sportives fassent une offre de service locale coordonnée par les FD afin de permettre la duplication des classes (une partie des personnes fatiguées se déroulera tandis que l’autre partie fera du sport). 14 fédérations ont déjà un accord avec l’Education Nationale. Réflexion en cours pour leur offrir une mobilisation prioritaire.

2ème étape : à partir du 15 juin :

Les associations qui le souhaitent peuvent reprendre leurs activités en petits groupes (proposition de fixer la limite à 30 personnes). Au-delà de cette reprise de l’activité en petits groupes, proposition que les associations sportives peuvent adhérer au système national qui sera mis en œuvre autour d’un « plan de vacances » : que les associations puissent formuler une offre de services autour de cours de sport pour les enfants en priorité pour les publics qui ne partiront pas en vacances et qui est estimée à environ 200 000 personnes.

3ème étape : Août/Septembre :

Retour à l’école : retour aux activités « classiques » (respect des règles de santé et de l’éloignement social probablement toujours en vigueur). Reprise des activités fédérales : Le CNOSF et la FPSF sont des chefs de file et sont responsables de la saisie et de la mobilisation des fédérations. MS conseillers de cabinet sur ces dossiers : Eric Journaux, Cécile Mantel. Karim Hérida souhaite que le Mouvement sportif se réunisse très régulièrement (1 à 2 fois par semaine) avec les fédérations pour organiser des travaux sur ce dossier. Demander au CNOSF une note sur les scénarios de reprise des activités dans ce contexte.

Reprise des activités sur le terrain de sport commercial (circuit automobile, hippodromes, etc.)

: Proposition tendant à ce que ces activités reprennent progressivement à partir du 11 mai. Objectif : rouvrir tout de Juin 15 parce que haute valeur ajoutée dans l’économie, le tourisme et la santé. Attention : rétablissement complet mais toujours dans le cadre de la doctrine de la santé

Le ministère transmettra un organigramme opérationnel de la gestion du déconfinement avec les noms et coordonnées des référents au Cabinet et au DS sur lesubjects.

Catégories de l'article :
Lifestyle
Make Up Me !