background img

Reconversion professionnelle : pourquoi devenir prothésiste ongulaire ?

Si la peur de l’inconnu vous pétrifie, sachez que c’est tout à fait normal. Mais si vous savez où vous allez mettre le pied pour votre reconversion professionnelle, votre blocage s’effondrera. Il suffit de choisir le bon domaine de reconversion et la prothésie ongulaire en est un.

Reconversion professionnelle : un changement de cap à négocier avec sûreté

Lire également : Produits de beauté à utiliser en hiver

Quelle qu’en soit la raison, la reconversion professionnelle doit être appréhendée de la façon la plus sûre. Avant de quitter votre poste actuel ou pour sortir d’une situation précaire, il faut savoir où vous allez atterrir. Pour cette fois, assurez-vous de mettre toutes les chances de votre côté.

Le premier pilier de la réussite d’une reconversion professionnelle est la pertinence de votre choix par rapport à vos potentiels et vos aspirations. Un bilan des compétences couchera sur papier tout ce qui vous manque dans le domaine qui vous intéresse. Si vous devez partir de zéro, ce n’est pas un problème si le domaine cible fait partie de votre passion.

A découvrir également : Top 10 des parfums féminins les plus vendus dans le monde

Le troisième pilier de sûreté qui fera que votre reconversion professionnelle réussira est l’état du marché. Si le domaine qui vous inspire est porteur, comme l’est la prothésie ongulaire actuellement, vous avez de grandes chances de réussir.

Prothésie ongulaire : un domaine prometteur

Un ou une prothésiste ongulaire de formation peut facilement trouver un poste au sein des instituts de beauté, les spas, les salons de coiffure, les agences de mannequinat… tous les établissements ayant un lien avec la beauté et le stylisme. En somme, pour ce qui est des débouchés, vous n’avez rien à craindre.

Cependant, il est utile de remarquer que la prothésie ongulaire nécessite une vraie expertise. Parmi ses qualités, un ou une prothésiste ongulaire doit avoir des inspirations artistiques en plus d’une maîtrise parfaite des différentes techniques en onglerie. Se reconvertir grâce à une formation de prothésiste ongulaire s’avère être la voie la plus sûre pour de nombreuses raisons.

Autodidaxie versus formation qualifiante

Nul ne peut nier le fait qu’avec tous les contenus auxquels on a accès sur internet actuellement, on est tenté de croire que suivre une formation serait superflu. Les tutoriels et le partage d’expérience sur les réseaux sociaux sont des bagages en plus pour vous. Cependant, il faut les voir comme des compléments uniquement si vous voulez construire une vraie carrière de prothésiste ongulaire, et ce, dans la rapidité.

Pour se démarquer des autres prothésistes

Obtenir un certificat ou un diplôme de prothésiste ongulaire assure plus de poids dans votre CV et vis-à-vis de vos concurrents. Il ne faut pas oublier que même si le domaine de la prothésie ongulaire est un domaine qui recrute, ils et elles sont également nombreux à emprunter la même voie que vous.

Une formation facile d’accès

Une formation de prothésiste ongulaire peut se faire intégralement depuis chez vous et à votre rythme. C’est une formation que vous pouvez financer totalement avec votre compte personnel de formation ou CPF. Le cursus ne prendra pas 5 années sur les bancs de l’université. Y aurait-il une raison de ne pas suivre la formation si le domaine vous intéresse réellement ?

Catégories de l'article :
Actu
Make Up Me !