background img

Réparer les séquelles de l’acné : de la dermatologie à la chirurgie esthétique

L’acné est une affection cutanée qui cause un impact considérable sur la psychologie. Le traitement de ce problème peut demander plusieurs années. Malheureusement après les différents soins, l’acné laisse toujours des traces. Les cicatrices d’acnés sont alors beaucoup plus difficiles à vivre, parce qu’elles rappellent de mauvais souvenirs. La chirurgie esthétique intervient, dans ce cas, pour proposer les solutions adéquates pour réduire ou faire complètement disparaître les cicatrices laissées par les acnés. 

La chirurgie des cicatrices d’acné, pour qui ?

La chirurgie des cicatrices d’acné s’adresse aux patientes et patients qui ont des traces d’acné ancienne à l’adolescence et qui ne peuvent plus avoir d’acné évolutive inflammatoire. Ce sont généralement des patients qui ont besoin d’un traitement médical auprès d’un spécialiste dans ce domaine. 

A lire également : Trouver la trousse parfaite pour votre organisation au quotidien

Les lésions laissées par l’acné sont variées. Elles peuvent être des cicatrices atrophiques, qui laissent des creux sur la peau. Pour les prévenir, il faut surtout éviter de manipuler les boutons d’acnés. Il y a également les cicatrices hypertrophiques qui font apparaître des bosses liées aux tissus cicatriciels qui ont réparé la peau suite à des lésions d’acné. Souvent, des taches foncées peuvent être laissées à cause d’une pigmentation de la peau avec l’inflammation locale apparaissant au contact des lésions d’acné. Ce sont des tâches qui ne peuvent pas être traitées par la dermabrasion. Un passage dans le cabinet Anthèse à Bordeaux, peut vous aider à déterminer comment faire pour vous débarrasser de ces cicatrices. 

Les objectifs de la chirurgie de l’acné

La chirurgie de l’acné est pratiquée pour rendre la peau beaucoup plus lisse pour réduire au maximum les creux ainsi que les bosses, résultats des passages des acnés. Le résultat obtenu une fois l’opération chirurgicale effectuée est une peau neuve comme une mue de serpent. De manière indirecte, l’objectif de cette intervention est également d’augmenter la confiance et l’estime de soi. Ces derniers sont souvent altérés par les traces laissées par les acnés. 

Lire également : Le savon noir, un must pour votre corps

Certes, les cicatrices les plus profondes ne sont pas entièrement réduites. De plus, il existe rarement des techniques qui peuvent résoudre ces problèmes. Toutefois, la chirurgie de l’acné, peut les améliorer fortement. C’est pour cette raison que cette chirurgie est considérée comme la meilleure thérapie pour atténuer les cicatrices d’acné, bien avant les lasers et peeling. Ces dernières sont moins efficaces.

Il existe également un autre objectif de la chirurgie de l’acné. Celle-ci sera pour traiter les zones qui sont considérées comme des sous unités esthétiques du visage. Il n’est pas très évident de procéder au traitement d’un groupe de cicatrices isolées. Cela peut provoquer une coloration de peau différente.  C’est un phénomène appelé « dyschromie » puisque l’intervention peut conduire à un excès de coloration, ou provoquer une pâleur localisée.  

Déroulement de l’intervention chirurgicale

Dans le cas des cicatrices plus profondes, il faut d’abord procéder à relèvement sous anesthésie locale au centre chirurgical. Avec ce geste, le fond des cicatrices dites en pic de glace va être amener à la peau. Cela permet de rendre l’intervention beaucoup plus efficace. Un traitement par Zelitrex est également mis en place, afin de limiter l’apparition d’herpès qui peut souvent être déclenchée à cause de la procédure chirurgicale. En général, l’intervention est effectuée 15 jours après, en clinique sous courte anesthésie générale ou sous sédation qui est ensuite complétée par une anesthésie locale. 

Pour ce qui concerne l’hospitalisation, elle est plutôt ambulatoire. Une fraise diamantée est passée sur la surface de la peau. Ce geste a pour objectif d’éliminer les couches de l’épiderme jusqu’à la surface du derme. Ce dernier comporte moins de cicatrices. La chirurgie esthétique provoque la brûlure de la peau par effet mécanique. La peau qui porte les traces d’acné ou de cicatrices.  Pour que la peau puisse mieux cicatriser, la brûlure ne doit pas être trop profonde. La procédure prend fin lorsque le derme est mis à nu. Ceci se manifeste par un fin piqueté hémorragique à la surface de la peau. Les gouttelettes de sang indiquent l’atteinte de la couche la plus profonde du derme, qui permet la cicatrisation. En allant encore plus en profondeur, on risque de provoquer l’apparition d’une nouvelle cicatrice. 

Tarifs et prise en charge de la chirurgie de l’acné

Ces traitements chirurgicaux sont pris en charge en partie par l’assurance maladie si les séquelles d’acnés sont importantes, et aussi par accord de la sécurité sociale. Le coût de cette intervention varie en fonction de la surface de la zone à traiter, et également en fonction de la difficulté du traitement. Ce tarif est malheureusement difficile à donner sans avoir passé par une consultation. 

Catégories de l'article :
Actu
Make Up Me !